constriction

constriction [ kɔ̃striksjɔ̃ ] n. f.
• 1306; lat. constrictio
Didact.
1Action de resserrer en pressant tout autour. étranglement, resserrement.
2Fait de se resserrer (en parlant d'un organe circulaire). Constriction des vaisseaux sanguins ( vasoconstricteur) .

constriction nom féminin (bas latin constrictio, -onis, du latin classique constringere, resserrer) Pression circulaire qui diminue le diamètre d'un organe : Constriction de l'épigastre.constriction (expressions) nom féminin (bas latin constrictio, -onis, du latin classique constringere, resserrer) Constriction principale, synonyme de centromère. Constriction secondaire, séparation inconstante isolant une partie d'un bras chromosomique. ● constriction (synonymes) nom féminin (bas latin constrictio, -onis, du latin classique constringere, resserrer) Constriction principale
Synonymes :
- centromère

⇒CONSTRICTION, subst. fém.
A.— Action d'exercer une pression circulaire sur ou autour d'une région quelconque du corps; résultat de cette action. Synon. compression, étranglement, strangulation (du cou). Constriction du cou par la cravate, du genou par les jarretières; danger des constrictions qui entravent la circulation. Déplacement de la graisse sous l'influence de la constriction habituelle du corset (P. RICHER, Nouvelle anatomie artistique, t. 2, 1920, p. 94).
P. métaph. :
1. ... et le sol, sous mon corps, coule comme la surface d'un fleuve. Cependant un étau brûlant emprisonne ma nuque, la broie d'une constriction lente et progressive...
GENEVOIX, Nuits de guerre, 1917, p. 134.
MÉD. Action d'opérer une compression sur un organe pour provoquer un arrêt de son fonctionnement. Synon. étranglement, striction, stricture. Constriction suffisante de la bande. Un garrot peut arrêter une hémorragie en produisant une constriction (DAVAU-COHEN 1972).
B.— Didact. Fait pour une région du corps de se resserrer; son résultat. Synon. resserrement, rétrécissement; anton. dilatation. Constriction volontaire; constriction physiologique; constriction du conduit vocal; constriction habituelle du cœur.
Fig. et littér. Retenue extrême; fermeture intérieure. Je vis que sa constriction, son silence tenaient à son état physique (MICHELET, Journal, 1857, p. 354). Avec des gestes de constriction, avec un air soucieux, sur lequel il plaque de l'amabilité (E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1877, p. 1206).
1. PHYSIOL. Rétraction par contraction de fibres musculaires. Mouvement de la constriction et de la dilatation; mécanisme de la constriction de la pupille; produire le réflexe de la constriction; constriction habituelle du système épigastrique; nerfs qui assurent la constriction et la dilatation des vaisseaux.
Fig. En ce mouvement de constriction que fait l'inquiétude morale (E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1889, p. 929).
a) [À propos d'un organe, d'une structure organique] Constriction des muscles lisses; constriction des bronches; constriction abdominale, thoracique. Synon. contraction, contracture, convulsion, spasme.
Emploi littér. Convulsion, spasme :
2. Les démons les [les damnés] saisissent de toutes les manières. On remarque cette figure dans la constriction de l'horreur, qu'un diable entraîne par une fourche recourbée qu'il lui a enfoncée dans le dos.
STENDHAL, Hist. de la peint. en Italie, t. 2, 1817.
b) [À propos d'une cavité, d'un conduit, d'un canal, d'un orifice organique] Constriction vasculaire; constriction des sphincters; constriction des pupilles (Synon. myosis; anton. mydriase); constriction des vaisseaux (anton. vasodilatation).
2. PATHOL. Resserrement anormal (généralement douloureux) d'un organe, d'un conduit naturel. Constriction spasmodique de l'estomac (synon. crampe); constriction des mâchoires (synon. trismus ou trisme) : Les constrictions et douleurs de l'œsophage... deviennent presque continues (GIDE, Journal, 1927, p. 842) :
3. Louis-Philippe des Cigales est affligé d'une constriction des poumons, des muscles pulmonaires, des nerfs pulmoneux...
QUENEAU, Loin de Rueil, 1944, p. 22.
État de constriction; être maintenu en état de constriction. Certains états de constriction ou de dilatation qui ne dépendent nullement de ma volonté (MAINE DE BIRAN, Journal, 1819, p. 242).
SYNT. La constriction et l'éréthisme des vaisseaux sécrétoires; occasionner, déterminer, produire, provoquer une constriction; avoir une constriction; une constriction du cœur qui lui est arrivée la nuit; éprouver une constriction forte et vive; souffrir, se plaindre, être affligé d'une constriction abdominale, thoracique, vasculaire.
Rem. On rencontre le subst. fém. vaso-constriction « resserrement des vaisseaux » (cf. H. HERMANN, J.-F. CIER, Précis de physiol., Paris, Masson, t. 1, 1973, passim).
3. PHONÉT. [Correspond à constrictive, subst. fém.] ,,On appelle constriction un resserrement du conduit vocal provoquant une turbulence de l'air laryngé qui s'entend comme un bruit de frottement, ou bruit fricatif, et qui caractérise la réalisation des consonnes dites constrictives ou fricatives comme en français /, /v/, /s/, /z/, //, //`` (Ling. 1972).
4. PHYS. ,,Resserrement des parties d'un corps`` (GATTEL 1813). Synon. compression; anton. dilatation.
5. ZOOL. Région du corps présentant la forme d'un rétrécissement. Ces deux régions [poches de l'estomac]... sont habituellement séparées par une constriction (E. PERRIER, Traité de zool., t. 4, 1932, p. 3195) :
4. Le front, très fuyant, présente une forte constriction en arrière des orbites, que surmonte un énorme bourrelet en visière.
J. ROSTAND, La Vie et ses problèmes, 1939, p. 186.
C.— PATHOL. Réduction du volume normal d'un organe, de la longueur d'un tissu; rétrécissement ou étroitesse anormale d'un conduit ou d'un orifice organique. Synon. atrophie, compression, raccourcissement, rétraction, sténose; anton. distension, élongation.
D.— Didact. et littér. Sensation subjective ressentie comme l'effet d'une compression. Synon. serrement. Il éprouve une sensation de constriction thoracique; il ressentit une constriction à la poitrine. Une poussée de fièvre brusquement, et que je sentais comme une légère constriction aux tempes (GRACQ, Le Rivage des Syrtes, 1951, p. 126) :
5. Cette parfaite détresse. Cette perpétuelle constriction du cœur, ordinairement dévolue aux enfants mélancoliques dans les pénitentiaires de l'Université, s'aggravait pour moi de l'impossibilité de concevoir une condition terrestre qui fût moins atroce (...) racontait Marchenoir.
BLOY, Le Désespéré, 1886, p. 39.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1314 dilatation et constriction (H. DE MONDEVILLE, Chirurgie, éd. A. BOS, t. 1, p. 93). Empr. au b. lat. constrictio « action de resserrer » fréq. employé dans des contextes médicaux. Fréq. abs. littér. :28.

constriction [kɔ̃stʀiksjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1306; lat. constrictio, du supin de constringere, de con- (cum), et stringere « serrer ». → Contraindre.
Didactique.
1 Action de resserrer en pressant tout autour. Étranglement, resserrement. || La constriction du cou (par une corde), exercée sur le cou. || La constriction d'un bandage, exercée par un bandage.
2 Fait de se resserrer (en parlant d'un organe circulaire). || La constriction du pharynx. || Constriction des vaisseaux sanguins ( Vaso-constricteur).Rétraction. || Constriction de la pupille, d'un muscle ( Contraction). || Constrictions musculaires spasmodiques. Crampe; tétanos.
Par métonymie. Partie rétrécie, comprimée (d'un organe, du corps).
3 Fig. et littér. Sensation d'oppression.
1 Cette parfaite détresse, cette perpétuelle constriction du cœur, ordinairement dévolue aux enfants mélancoliques dans les pénitentiaires de l'Université (…)
Léon Bloy, le Désespéré, p. 30.
Fermeture, resserrement.
2 Décembre. L'hiver définitivement consolidé. Tout est en feu. Impression de patience sombre, de constriction, d'austérité.
Claudel, Journal, déc. 1934, Pl., t. II, p. 74.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Constriction — Con*stric tion, n. [L. constrictio: cf. F. constriction.] 1. The act of constricting by means of some inherent power or by movement or change in the thing itself, as distinguished from compression. [1913 Webster] 2. The state of being… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • constriction — constriction. См. перетяжка. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.

  • Constriction — (v. lat.), Zusammenziehung, Beschränkung. Daher Constrictiv, so v. w. Constriugirend …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Constriction — Constriction, lat., Zusammenziehung, Beschränkung; constrictiv, constringirend, zusammenziehend. Constrictoren, Schnürmuskeln, in der Anatomie solche Muskeln, welche eine Oeffnung oder einen Kanal des Körpers verengern können …   Herders Conversations-Lexikon

  • constriction — index compulsion (coercion), constraint (restriction), curtailment, decrease, deterrence, deterrent …   Law dictionary

  • constriction — CONSTRICTION. s. f. Terme de Physique. Resserrement des parties d un corps …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • constriction — c.1400, from L. constrictionem (nom. constrictio), noun of action from constrict , pp. stem of constringere compress (see CONSTRAIN (Cf. constrain)) …   Etymology dictionary

  • constriction — [n] blockage binding, choking, compression, constraint, contraction, cramp, impediment, limitation, narrowing, pressure, reduction, restriction, squeezing, stenosis, stricture, tightness; concepts 130,191,219 Ant. opening …   New thesaurus

  • constriction — [kənstrik′shən] n. [ME constriccioun < L constrictio] 1. a constricting or being constricted; contraction or restriction 2. a feeling of tightness or pressure, as in the chest 3. something that constricts 4. a constricted part …   English World dictionary

  • Constriction — Diamond Python constricting a Common Ringtail Possum, near Dungog, New South Wales. Constriction is a method used by various snake species to kill their prey. Although some species of venomous and mildly venomous snakes do use constriction to… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.